[Critique DVD] Transformers Prime.

Et c’est reparti ! Les moutures animées des célèbres jouets pour enfants Transformers se suivent et se ressemblent inlassablement, et même si cette nouvelle série (en 3D cette fois) raconte une énième fois le combat des Autobots (menés par le célèbre Optimus Prime) pour empêcher la victoire de Megatron et ses sbires, elle le fait avec efficacité et surtout modernité ! En ce mois de Novembre, Universal nous propose la saison 1 en DVDs, et voici notre avis !

On prend les mêmes et on recommence. Dans Transformers Prime, les Autobots attendent presque impatiemment le retour de Megatron et se lient involontairement d’amitié avec trois jeunes humains dont un génie informatique stéréotypé. Dès le premier épisode, la violence des scènes surprend. Ici, les morts jonchent le sol et dès les premières minutes, un allié des Autobots est achevé par les Decepticons (sbires de Megatron). Fort heureusement, le dosage de noirceur et d’humour est agréablement mené et les relations entre les humains et les robots prennent une dimension comique indéniable dans une version résolument moderne de ces jouets déjà mis en scène dans une série en 1985 ! Scènes d’actions à foison, blagues qui fusent à un rythme effréné et bande originale détonnante dans la droite lignée du score composée par Steve Jablonsky pour les films de Michael Bay, les garçons du monde entier (mais aussi les filles après tout, pourquoi pas ? – la présence d’un Autobot féminin est là pour ça) prendront un malin plaisir à découvrir de nouvelles aventures à leurs jouets probablement préférés. Recevant un réel lifting artistique (nous sommes loin de la 2D de la série originelle) et scénaristique (la violence est au rendez-vous mais les personnages principaux étant des robots, aucun risque de choquer les plus jeunes), Transformers se voit ici doter d’une nouvelle dynamique attrayante.

Cependant, la série traîne un véritable manque d’innovation qu’il s’agisse des scénarios – on suit sans déplaisir une intrigue cousue de fil blanc – ou même de l’animation, ici reléguée au second plan. Si les robots sont parfaitement animés, les décors rivalisent de laideur et de pauvreté (les séquences de poursuite dans un quasi désert sont légions). Ces graphismes sommaires sont d’autant plus regrettables qu’au détour de certaines séquences on parvient à entrevoir le potentiel d’une série relativement sombre, contrastant avec le traitement uniquement second degré des adaptations précédentes. Par ailleurs, si les trois humains apportent une certaine fraîcheur à l’ensemble ils ne sortent jamais vraiment des stéréotypes qu’ils incarnent (comme par hasard, le plus jeune de la bande est un surdoué informatique qui, de ce fait, réussit à plusieurs reprises à sauver les Autobots de fâcheux problèmes). Peut-être en demandons nous un peu trop pour une série destinée en priorité aux enfants mais ce n’est pas forcément une raison pour bâcler le travail esthétique au profit d’un déluge d’actions et de blagues. Quoi qu’il en soit, Transformers Prime fait partie de ces séries qui méritent d’être découvertes parce qu’elle ne se contente pas de ressasser le passé pour, au contraire, bâtir un avenir plus qu’alléchant.

[tabs tab1= »Image » tab2= »Son » tab3= »Interactivité »]
[tab]

Nous n’irons pas par quatre chemins, ces deux DVDs de la saison 1 de Transformers Prime ont une image convenable mais qui ne révolutionnera aucunement le format DVD (d’autant plus que nous nous contentons d’une édition SD alors qu’une édition HD a été commercialisée aux Etats-Unis). Cependant, l’animation de ces épisodes étant tout à fait sommaire, pour ne pas dire grossière, il est peut-être préférable de la découvrir avec le moins de précisions possible, ce que nous propose l’éditeur Universal Studios. Pas d’étincelles, nous sommes bel et bien face à une sortie vidéo strictement réservée aux jeunes garçons ![/tab]
[tab]

Pas de quoi sauter au plafond du côté des pistes audios puisque l’on se contentera de pistes 2.0 dans chacune des langues proposées. Toutefois, on salue le travail de l’éditeur Universal Video qui propose quand même une piste certes assez dérisoire mais qui retranscrit au mieux l’ambiance sonore d’une série détonante. Les explosions et les combats se succèdent aux côtés d’une bande originale enivrante directement inspirée de la saga cinématographique. En somme, un travail sonore agréable à défaut d’être inoubliable.[/tab]
[tab]

Édition pour enfants oblige, aucun contenu en plus des épisodes contenus sur ces deux éditions DVDs de la série. On aurait aimé découvrir quelques featurettes sur sa création ou de plus amples informations sur l’univers de ces machines guerrières mais il n’en sera rien, pour cela on se tournera plutôt vers les éditions vidéos des films assez mauvais, soit dit en passant, ayant été réalisés par Michael Bay.[/tab]
[/tabs]

En conclusion, la série Transformers Prime est suffisamment dynamique et intéressante pour convenir à un très large public même si elle aurait été plus convaincante grâce à une animation plus ambitieuse. Quant à l’édition vidéo, on sent la bonne volonté d’Universal Studios à travers le fait de proposer cette série en DVD mais force est de constater que le travail technique n’est pas au rendez-vous, sans parler de l’interactivité qui avoisine le zéro pointé. Allez, gageons que la saison 2 s’en sortira mieux !

Nourri aux univers animés depuis la découverte de Kirikou et la sorcière en 1998, Nathan porte son regard critique et analytique sur l'univers des longs-métrages. Il est rédacteur sur Focus on Animation depuis 2012.

1 comments On [Critique DVD] Transformers Prime.

  • Je ne m’attendais pas du tout à cette conclusion. Je pensais que la série aurait au mois 7 sur 10. Je pense que le fond est très attrayant, mais sans la forme, personne ne sera attiré. En effet, c’est la forme qu’on voit en premier lieu avant de comprendre l’histoire. Donc, je suis d’accord avec vous, mais je donne quand même 7.

Laisser une réponse:

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Site Footer