[Critique DVD] Le Cristal Magique du Père Noël.

Le Cristal Magique du Père Noël

Les fêtes de fin d’année sont passées et leur lot de films estampillés « magie de Noël » également. Période propice à l’accumulation de très mauvais films d’animations pour seule raison qu’il s’agit d’aventures seulement destinées aux enfants, il y a heureusement de rares cas ou la qualité est au rendez-vous sans qu’il s’agisse toutefois des chefs d’oeuvres intemporels. Ainsi, si Le Cristal Magique du Père Noël, animé finlandais, n’est pas inoubliable il n’en reste pas moins un film d’animation fort honorable pour la cible qu’il convoite.


Lien de la vidéo pour la version mobile du site.

Dans cette histoire, le Père Noël vit avec un frère jumeau jaloux (postulat de base très utilisé dans le monde du cinéma) qui convoite le trône du dit père des fêtes de fin d’année mais pour une cause particulièrement contemporaine : une rééducation des enfants trop gâtés de notre génération. Sans pour autant rabâcher son propos, le réalisateur Antti Haikala (producteur de Niko, le petit renne, autre film d’animation finlandais ayant eu les honneurs d’une sortie en salles sur le sol français) s’émancipe des conventions d’écriture pour un méchant digne de ce nom qui serait mal dans sa peau, ce qui n’est pas vraiment le cas ici puisqu’il désire réinventer la dynamique du monde. Quoi qu’il en soit, Le Cristal Magique du Père Noël est un conte animé qui joue la carte de la modernité de part et d’autre de son emballage : 3D relief jaillissante, personnages hauts en couleurs (au sens figuré mais aussi au sens propre) et des lutins dotés de skis volants ! Il est clair que le film n’est pas franchement mémorable mais il parvient à entraîner une heure quinze durant ses spectateurs (même les plus grands car le scénario ne manque pas de scènes d’actions) dans une histoire joliment narrée mais surtout, diablement rythmée !

En somme, ces nombreux bons points d’écriture si ils ne révolutionnent pas les films pour enfants de Noël ont au moins le mérite de surprendre et de poser un rapide regard sur les enfants d’aujourd’hui et non plus les stéréotypes du début du siècle. Malheureusement, l’enthousiasme n’est plus au rendez-vous au sujet de l’animation 3D qui, si elle privilégie une grossièreté des traits de rigueur pour les films à petit budget, commet de terrifiantes fautes de goûts (on ose même pas repenser à ces lutins violets de peau qui démystifient complètement la magie de Noël). S’étendre sur le sujet ne serait pas forcément constructif, mais sachez que s’il y a bien une chose que l’équipe du film a semble-t-il essayé d’éviter, ce sont les conventions du film de Noël, quitte à surprendre amèrement le spectateur. Fort heureusement, l’humour est au rendez-vous et se veut assez diversifié pour faire sourire les enfants et leurs parents même si l’on atteint jamais les délires adultes d’autres productions animées. Sans être une purge comme les nombreux films d’animations qui nous sont infligés chaque hiver, Le Cristal Magique du Père Noël ne restera pas dans les mémoires des enfants et encore moins dans celles des parents mais l’aventure vaut le coup d’être vécue !

[tabs tab1= »Image » tab2= »Son » tab3= »Interactivité »]
[tab]

note-cristal-image

TF1 Vidéo propose un beau transfert en définition standard du film animé (nous avons testés seulement le DVD, nous imaginons donc que la version haute-définition tient toutes ses promesses). L’univers extrêmement coloré est bien respecté et les zones floues sont finalement assez rares, même sur un écran HD ce qui est rarement le cas pour une galette non HD. Édition sans bonus, toute l’attention semble avoir été portée sur la définition de l’image, ce qui, en fin de compte, n’est pas une mauvaise idée puisqu’il s’agit d’un film clairement destiné aux plus jeunes qui ne se soucient guère des bonus ![/tab]
[tab]

note-cristal-son

Deux pistes françaises de rigueur : en 2.0 et en 5.1. Une fois encore, TF1 Vidéo propose un transfert agréable accentuant le plaisir de découvrir une aventure animée peu banale sortant des sentiers battus et ou l’action, au coeur même du scénario, profite au maximum de la spatialisation du son pour ceux qui possèdent un home cinéma. On regrette toutefois une musique un peu trop redondante qui agace en fin de métrage, mais c’est un bien petit bémol pour un ensemble de belles qualités plutôt inattendus, avouons-le.[/tab]
[tab]

note-cristal-interactivite

Qui dit petit film quasiment inconnu sur le sol français dit maigre édition vidéo et celle du Cristal Magique du Père Noël ne déroge pas à la règle avec l’absence de tout bonus. Un zéro pointé, en somme, d’autant plus que le film était à la base prévu pour la 3D Relief mais qu’aucune édition vidéo française ne lui rend hommage. Mettons cela sur le compte de l’anonymat du film pour sa sortie…[/tab]
[/tabs]

En conclusion, Le Cristal Magique du Père Noël aura du mal à s’installer face aux grosses sorties animées de fin d’année (L’Age de Glace 4 ou Rebelle pour n’en citer que deux), d’autant plus que l’édition vidéo manque réellement d’intérêt, mais gageons que la bonhomie d’un scénario moderne saura charmer quelques foyers en ces temps glacés !

Nourri aux univers animés depuis la découverte de Kirikou et la sorcière en 1998, Nathan porte son regard critique et analytique sur l'univers des longs-métrages. Il est rédacteur sur Focus on Animation depuis 2012.

Laisser une réponse:

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Site Footer