(Sortie) Les Mal-aimés d’Hélène Ducrocq

Quand animation et biodiversité se mettent à rimer dans une production française accessible dès 3 ans, on sait que Les Mal-aimés (le site est ici) s’apprêtent à pointer le bout de leur nez sur les écrans de cinéma. En salles dès le 16 septembre, le programme d’animation d’Hélène Ducrocq (Citron Bien Cinéma) distribué par Cinéma Public Films est une curiosité à partager en famille. 

Résumé : Notre planète regorge de vie, et il nous appartient de la sauvegarder. Mais cette protection peut-elle exister ou être efficace alors même que nous ignorons le rôle et le fonctionnement de la plupart des espèces, ou pire, que certaines nous font peur ? Ce programme de 4 courts métrages montre avec douceur et tendresse l’univers de certains de ces « mal-aimés » auxquels les contes et légendes ou simplement les préjugés ont malheureusement donné une mauvaise réputation.

Composé de quatre récits sensibilisant son jeune public aux causes écologiques au cœur de notre société, ce nouveau projet made in France célèbre les laissés-pour-compte (comme l’annonce d’ores et déjà le titre). « J’ai voulu éveiller la curiosité des plus jeunes » souligne la réalisatrice, dans le dossier de presse du film, avant de se montrer « convaincue que la nature sauvage, présente en ville, est un cadeau fabuleux auquel nous ne prêtons pas attention ». Pause cinématographique poussant à redécouvrir l’autour de soi, Les Mal-aimés est un film d’actualité en papiers découpés. Amoureux des films aux graphismes artisanaux, ces quatre films en un vous combleront sûrement ! 

(c) CitronBien Cinema

Lupin (11 minutes) contera l’aventure d’un jeune loup quittant le foyer maternel, avant d’être aux prises avec les enfants d’un chasseur, ou comment associer le quotidien animal à l’un de ses plus grands dangers : la pratique de la chasse par l’Homme. 

Comment j’ai vaincu ma peur des humains (9 minutes) se met à hauteur d’araignée, en contrebalançant les stéréotypes arachnophobes. Ce ne sont plus les humains qui s’effraient des insectes à huit pattes mais ces derniers qui craignent la présence des Hommes. Il fallait y penser !

Maraude & Murphy (8 minutes) nous plongera, quant à lui, dans l’aventure nocturne de deux chauves-souris amies. 

Enfin, Terre de vers (8 minutes) nous invitera à découvrir le chant des vers de terre si l’on ose coller notre oreille au sol. Tout un programme !

Loup, araignée, chauve-souris et vers de terre : point d’êtres attirants de prime abord. Injustement rejetés, Les Mal-aimés leur donne de la voix par l’image et leur offre, le temps d’une séance, la possibilité d’exister pleinement aux yeux des enfants (et de leurs parents). Si l’occasion se présente, nous ne manquerons pas de vous en reparler. 

Mais trêve de présentations, et découvrez sans plus attendre la bande-annonce ainsi que le making-of de ce film prenant la défense d’une biodiversité malmenée ! Rendez-vous en salles dès le 16 septembre !

Bande-annonce du film via Cinéma Public Films
Making-of du film
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *