(Sortie vidéo) La chance sourit à madame Nikuko d’Ayumu Watanabe

En ces temps automnaux, l’éditeur vidéo Eurozoom nous invite à (re)découvrir le dernier film en date d’Ayumu Watanabe, La chance sourit à madame Nikuko, à la maison. Au programme, trois éditions : DVD, Bluray amaray ou coffret combo comprenant les deux disques mais aussi de savoureux goodies. Nikuko débarque chez vous pour le plus grand plaisir de toute la famille !

Résumé : Nikuko est une mère célibataire bien en chair et fière de l’être, tout en désir et joie de vivre – un véritable outrage à la culture patriarcale japonaise ! Elle aime bien manger, plaisanter, et a un faible pour des hommes qui n’en valent pas toujours la peine. Après avoir ballotté sa fille Kikurin la moitié de sa vie, elle s’installe dans un petit village de pêcheurs et trouve un travail dans un restaurant traditionnel. Kikurin ne veut pas ressembler à sa mère et ses relations avec Nikuko ne sont pas toujours simples. Jusqu’au jour où ressurgit un secret du passé.

La chance sourit à madame Nikuko est un concentré de joie, de bienveillance et de sentiments qui vous transportera dans une aventure humaine aux charmes infinis. Une séance qui ravira petits (pas trop tout de même car l’intrigue se joue surtout dans les dialogues, notamment dans son dernier tiers) et grands ! Et preuve est de constater que le film supporte très bien une seconde séance à la maison !

Si l’envie vous prend de découvrir notre critique complète, c’est par ici !

EDITION VIDEO

Le coffret collector est un joli digipack dans un boitier en carton comprenant également un livret making-of et de recettes mais aussi un poster du film en grand format. Nous remercions le distributeur Eurozoom pour l’envoi de cette belle édition (et on vous en fait même gagner une dès la semaine prochaine sur notre page Facebook !)

Image & son : l’image du disque haute-définition est d’une précision étonnante : les couleurs sont fidèles et réalistes tandis que les noirs sont profonds. C’est un transfert vidéo à la qualité indéniable qui sait mettre en valeur les magnifiques décors du film et les innombrables gros plans sur la nourriture qui font saliver. L’image n’est jamais terne et célèbre la qualité de l’animation.

Du côté du son, sur le disque haute-définition, vous pourrez découvrir le film en DTS-HD Master Audio 5.1, que vous regardiez le film en version originale ou en français. Néanmoins, les dialogues semblent plus en retrait dans la version française : ils ont le mérite d’être audibles mais ils semblent bien moins adaptés que la version originale.

Sur le DVD, ce sont des pistes Dolby-Audio 5.1 qui vous sont proposées tandis que l’image est forcément plus floue et plus terne. Comme toujours, on ne peut que vous inviter à pencher pour le bluray du film si vous souhaitez profiter pleinement de la qualité de l’animation de la production.

Interactivités :

  • Entretien avec le réalisateur Ayumu Watanabe : 18 minutes d’échange et sans surprise c’est passionnant. Il revient sur le travail d’adaptation et déploie tout son sens de l’humour. Il révèle de savoureuses anecdotes sur la création du film mais aussi l’importance de certaines thématiques dans son film, dont celle de la nourriture ou celle de la mer qu’il affectionne et qu’il mettait déjà en scène dans Les Enfants de la mer. Il revient aussi avec émotion sur le casting des deux personnages principaux.
  • Livret dans le coffret collector : une préface de Gastronogeek introduisant les recettes des meilleurs plats présents dans le film (un bonus à l’originalité folle) mais aussi des détails sur les personnages et de beaux extraits du story-board du film. Un bien beau livret qui pallie l’absence d’un making-of digne de ce nom sur les disques.

Vous l’aurez compris, ce joli coffret du nouveau film d’Ayumu Watanabe l’honore en célébrant ses nombreuses qualités. L’équipe d’Eurozoom a toujours le chic pour proposer des éditions physiques de qualité : on ne peut que saluer cet investissement si rare désormais !

Nourri aux univers animés depuis la découverte de Kirikou et la sorcière en 1998, Nathan porte son regard critique et analytique sur l'univers des longs-métrages. Il est rédacteur sur Focus on Animation depuis 2012.

Laisser une réponse:

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Site Footer